Choisissez votre langue

Choose your language

Baldamore

 

Hadouk Trio

BALDAMORE

CD + DVD
ENREGISTRE LIVE AU "CABARET SAUVAGE"
22 & 23 MAI 2007

CD:
1-2 : Baldamore
3-4 : Train Bleu des Savanes
5 : Hijaz
6-7 : Nnew
8 : Tourneblues
9 : Dragon de Lune
10 : Likembé-Vole
11 : Eréboni Solo
12 : Parasol Blanc 1
13 : Parasol Blanc 2
14 : Bal des Oiseaux

DVD:
1 : Suave Corridor
2 : Dragon de Lune
3 : Likembé-Vole
4 : Barca Solaris
5 : Train Bleu des Savanes
6 : Baldamore
7 : Toupie Tambour
8 : Tourneblues
9 : Hijaz
10 : Parasol Blanc 1 & 2
+Bonus (Interviews, studio session,etc...)

Invités:
Malouma Mint Meidah : Chant, Ardine
Bachar Khalifé : Riq, Bongos
Nicolas Genest : Trompette

 

Les Inrockuptibles - 04 decembre 2007

Il faudra un jour cesser de rappeler que Didier Malherbe, Steve Shehanet Loy Ehrlich ont, l'un ou les autres, croisé les routes mélodiques de Peter Gabriel, Robert Wyatt, YoussouN'Dour et Gong, et s'intéresser au présent. Il faudra également se résoudre à ne plus s'enflammer dans des commentaires dithyrambiques (sixième album,enfin un live !) face aux sacs à rythmes et malices de ces étranges voyageurs, car on finirait par ne plus être crédible. Enfin, il conviendra de ne pas oublier que c'est vous qui achetez les disques et que les temps sont durs. Pourtant, si ce qu'on demande à n'importe quel musicien est de générer un univers en propre, irritant, séducteur, mélancolique et drolatique, alors, ici et maintenant, Hadouk trio est le meilleur groupe du monde. On ne plaisante pas : un trio de matières, tout d'abord, de peaux tendues, terres cuites et puces électroniques, sveltes encore pour sautiller du hajouj (la basse des gnawas) aux tambours d'eau. Une brigade de péripéties ensuite, apte à toutes les escapades et toute les volte-face (à peine a-t-on identifié un chant du Magheb que le jazz pointe le bout de son nez, vite supplanté par les claviers timides d'une chanson douce). Un groupe de mathématiques également, comprenant que trois talents valent mieux qu'un, et que les pointes de ce triangle laissent assez de fenêtres ensoleillées et béantes pour que l'individu ne soit pas bridé. Un combo d'ouverture enfin, mais la vraie, l'authentique / celle qui se nourrit d'un chant la diva mauritanienne Malouma Mint Meidah, ou d'un Nicolas Genest à l'angélique trompette, sans tenter de lesplier à des figures de rhétorique imposée. La beauté d'Hadouk Trio a du poli sous les bras murmure des confidences à l'oreille et sur l'oreiller, saute d'un continent à l'autre avec désinvolture, et déroule parfois de stridentes colères. Et elle est, en cadeau illuminé, à l'image d'un équipage céleste en une étrange caravane.
Christian Larrède

JAZZMAN - Janv 2008 ****
Un concert au Cabaret Sauvage habilement mis en valeur par un traitement artistique de l'image. Au-delà de la musique que le public connaît déjà, le véritable événement de ce coffret CD/DVD enregistré par le trio primé aux Victoires du Jazz est bien son contenu visuel. Le Cabaret Sauvage, les lumières, les angles de prise de vue, chaque son et chaque image respirent au rythme de l'Hadouk trio ! Certains plans imaginés par Thibaut Castan comme ceux en contre-plongée lors des introductions de Likembé-vole, de Tourneblues ou de Hijaz, relèvent de la composition photographique. On se rend compte également de l'intime connivence qui existe entre ces trois partenaires. Ils ne se regardent quasiment à aucun moment et l'on devine pourtant le lien quasi charnel qui les unis. Chaque détail prend vie, la chemise saharienne de Steve Shehan, la chevelure argentée de Loy Ehrlich et les joues gillespiennes de Didier Malherbe s'imposent comme autant de personnages secondaires. Les invités, la chanteuse mauritanienne Malouma Mint Meida en particulier, emmènent la troupe encore ailleurs et témoignent de la richesse d'un groupe forgé dans la rencontre et l'ouverture à l'autre. C'est également le message qui passe à travers le documentaire de cette "musique improbable", comme la définit Steve Shehan...
Jazzman Guillaume Bregeras

KR Keyboards Recording - Mars 2008 *****
Hadouk s'amuse, navigue et s'envole, pointe le ciel et sonde les directions cardinales, en toute liberté et désormais auréolé d'une Victoire de la Musique. Ce double coffret CD/DVD, richement illustré, nous le révèle sur ses deux faces : la première telle qu'en son apparat sonore, la seconde toute en ombre et lumière. Filmée en concert au Cabaret Sauvage par Thibault Castan, la partie visuelle déroule comme un songe géomancien approché au plus près, à travers une série de gros plans fondus dans les matières instrumentales et enchaînés sur les grande traces littorales d'un décor planétaire en mouvement. L'image est superbe, intérieurement vibrante,pétrie par la texture sonore. Car, experts d'un jazz sensuel et ethnique, Loy Ehrlich, Steve Shehan,et Didier Malherbe font encore une fois tourner la rose des vents à leur guise, et jouent les lignes de fuite d'une géographie dont la jubilation magnanime est son invention même : dérive des instruments, tectonique des rythmes, plissements harmoniques, groove orbital et échappée planante lancée par des toupies volantes ... A l'aune d'une fête giratoire incomparable, rehaussée d'invités de marque, voici donc livrés en image l'inspiration et l'élan d'un bal amoureux qui fait danser la terre, la "légère" ...La quintessence et le couronnement d'une aventure résolument menée hors des sentiers battus par trois musiciens d'exception.

Bruno Heuzé

colas Genest : Trompette